Information sur l'étude

Cette villa allie esthétique et technique afin de s'intégrer au mieux à son environnement proche. Le sous-sol enterré avec accès déporté permet de créer de la surface supplémentaire exploitable en dessous de l'habitation.

Après une étude minutieuse de l'orientation du terrain, la zone de vie a été aménagée en partie arrière de la maison pour profiter pleinement de la vue sur le paysage environnant mais aussi d'accéder aisément à la terrasse et à la piscine à débordement.

Enfin, la toiture en joint debout apporte style et modernité à l'architecture alors que les façades en pignon reculées ont été travaillées de sorte à rendre un volume global harmonieux.

Surface habitable
180 à 200 m2

Et côté technique ?

La structure est réalisable en ossature bois ou en briques. Mais l’ossature bois sera préférée si des performances passives ou positives sont recherchées. Un remplissage en fibres de bois, ou avec de la ouate de cellulose, entre dans la composition du mur de structure.

La perméabilité à l’air assuré par une membrane et un soin particulier à la mise en œuvre de toutes les interfaces.

L’isolation extérieure complète les performances thermiques de la structure.

Les fenêtres, en triple vitrage, font l’objet d’une attention très particulière au moment de la pose. Ce sont des interfaces critiques en termes d’étanchéité à l’air. Le contrôle des apports solaires en été est possible par l’ajout de BSO et/ou de pergola découvrable…

Côté chauffage, la géothermie ou l’aérothermie sont proposées, en association ou non avec un poêle d’agrément. La ventilation double flux, incontournable dans une maison passive ou positive, permet de limiter les apports de froid extérieur. Elle offre un confort supplémentaire en intersaison et repousse le moment de rallumer le chauffage en automne.

Ces études sont adaptables et déclinables

  • En composition et en surface
  • En toiture tuiles ou en toiture terrasse (mais elle est élégante en toiture joints debout !)
  • Sans garage, avec un carport.